top of page

La violence faite aux femmes

Le projet Violence faite aux femmes vise à renforcer les capacités du personnel, à assurer que les femmes isolées et vulnérables aient accès à des services appropriés et à sensibiliser les participantes et participants, afin de prévenir, identifier et réagir aux mauvais traitements dont sont victimes certaines femmes.

pexels-alex-green-5700205-scaled.jpeg

Appuyez la campagne « Des hommes comme moi » du Centre Mothers Matter

Participez à notre campagne de sensibilisation vis-à-vis de la violence faite aux femmes (VFF) dans les communautés incluant des personnes réfugiées et immigrantes. Luttez avec nous contre les préjugés qui entourent parfois la VFF. L’initiative « Des hommes comme moi » sert à mettre en lumière le rôle essentiel et positif que doivent jouer les hommes des communautés incluant des personnes réfugiées et immigrantes pour prévenir l’apparition de la violence.

 

Présentée en partenariat avec Ruban blanc Canada, cette initiative propose d’excellentes ressources pour les hommes qui souhaitent en apprendre davantage. Apportez votre soutien et partagez la vidéo « Des hommes comme moi » parmi vos réseaux et sur vos médias sociaux. Nous vous encourageons à utiliser le mot-clic #Deshommescommemoi dans les messages que vous rédigerez. Et n’oubliez pas de nous identifier : sur Facebook @MothersMatterCentre, sur Instagram @mothersmattercentre et sur Twitter @MothersMatterC.

La campagne est soutenue par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) et Femmes et égalité des genres (FEG).

Screen Shot 2023-06-19 at 4.59.48 PM.png

Cliquez ici pour lire une traduction en espagnol, en pachto, en dari ou en arabe

en espagnolen pachto, en françaisen darien arabe

Screen Shot 2023-06-19 at 4.59.28 PM.png

Click for the following translations: 

en espagnolen pachtoen françaisen darien arabe

Pourquoi luttons-nous contre la violence faite aux femmes (VFF) ?

Au Canada, une femme est tuée par son partenaire tous les six jours et les femmes autochtones sont tuées six fois plus souvent que les femmes non autochtones.

Plus de 6 000 femmes et enfants dorment dans des refuges d’urgence chaque nuit parce que leur domicile n’est pas sécuritaire. Pendant la pandémie de COVID-19, la violence envers les femmes a monté en flèche au pays ;

 

Des femmes déjà vulnérables et isolées risquent plus que jamais d’être victimes de violence pour la première fois ou de subir une violence accrue ou plus grave ;

Le Canada dépense collectivement 7,4 milliards de dollars par année pour faire face aux conséquences de la violence conjugale.

Objectifs du projet

Par le biais du projet Violence faite aux femmes (VFF), le Centre Mothers Matter cherche à :

Renforcer les capacités de 120 femmes immigrantes, réfugiées et autochtones, membres du personnel d’une trentaine de partenaires à travers le Canada qui offrent des programmes de visites à domicile à 1 200 mères vulnérables et isolées ;
 

Soutenir les mères isolées à faible revenu pour qu’elles puissent rester branchées grâce à des appareils numériques, des appels téléphoniques et une connexion Internet dans un monde postpandémie de COVID-19 de plus en plus numérique et socialement isolant ;

Lancer une campagne de communication stratégique ciblant les hommes immigrés, par le biais des médias présents dans les communautés ethniques et diffuser des messages clés culturellement appropriés pour réduire les préjugés qui entourent la violence faite aux femmes au sein de ces communautés.

Grâce à l’amélioration de leurs capacités, les membres du personnel sont plus en mesure de fournir des services de prévention de la VFF au sein des familles réfugiées, immigrantes et autochtones vulnérables, et de mieux identifier les cas de violence en vue d’offrir de solides références.      

Ce projet est financé par Femmes et égalité des genres (FEG).

Pour soutenir le travail du Centre Mothers Matter sur la violence faite aux femmes nous vous invitons à faire un don en remplissant le formulaire ci-dessous.

Le Canada dépense collectivement 7,4 milliards de dollars par année pour faire face aux conséquences de la violence conjugale. Le Centre Mothers Matter espère que son approche de prévention à plusieurs volets permettra de réduire la violence faite aux femmes et, à terme, les coûts de cette violence imputés aux contribuables.

Pour en apprendre plus au sujet de la violence faite aux femmes, veuillez communiquer avec :

Yusra Qadir

Vice-présidente des projets novateurs, des revendications et du programme HIPPY multiculturel

C: yqadir@hippycanada.ca

bottom of page